Yellis N'Madja

Les anciennes fiches, quelque soit la Nation d'origine.

Modérateurs: Avatar, Animateurs

Yellis N'Madja

Messagepar Sydjee Ledys » Lun 28 Mai 2012 11:21

Fiche de personnage :


Image
(Et oui, a pu de médaillon maintenant !)

-> Identité:
Nom : N'Madja
Prénom : Yellis
Sexe : Feminin
Age : 16 ans
Date de naissance :
Peuple : Républic City
Métier/fonction/statut : Jeune demoiselle en détr... Nan, en fait elle sait se défendre.

-> Physique :
Taille : 172 cm
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds, mais elle les teint en rose.
Peau : Claire.
Corpulence : Fine.
Particularités : Malgré son apparence frêle est tout de même bien entraînée.

-> Historique :
Parenté : Elle ne veut plus trop en entendre parler pour le moment.
Histoire/Biographie :
Que dire que dire... Pour commencer, Yellis N'Madja n'est pas véritablement son nom... Quoique non, en fait, ça j'y reviendrai un peu plus tard.

Remontons un peu plus loin. Yellis, puisqu'elle veut être appelée ainsi, est née à Républic City dans une famille multiéthnique, mais dont les deux composantes principales ont toujours été des fils du Feu et de l'Eau. De la viennent sa maîtrise du Feu et ses yeux bleus... Quant à ses cheveux blonds, et bien... très bonne question, qui n'est malheureusement pas le sujet de cette rapide présentation.

Son père, bien que lui aussi né à Républic City, à toujours tenu à ce que sa fille sache se défendre dans ce monde dangereux. Pour l'y aider, il lui apprit à se battre, dans un style rappelant fortement celui de la Nation du Feu, mais doté de quelques influences venues des Tribus. Et ce, quasiment dès qu'elle fut capable de tenir sur ses jambes et de marcher.

Faisons un bond de quelques années. Âgée d'une douzaine d'années, la jeune fille traîne dans les archives de "la Voix de Républic City". Ce qu'elle y faisait ? Peu importe, disons juste qu'il s'agit de quelque chose comme un petit boulot pour se faire de l'argent de poche. Toujours est-il qu'à cette occasion, elle mit la main sur quelque chose qui allait, très vite, la passionner.

Mais qu'était-ce donc ? Rien de bien impressionnant finalement. Quelques feuilles de papier et, enroulé dans une bande de tissu, un pendentif. Ce qui est intéressant est le texte qui se trouvait posé sur ces feuillets. Car il ne s'agissait ni plus ni moins que d'une préface aux mémoires d'un homme, Sydjee Ledys. Et si le nom lui était familier, l'existence d'un tel ouvrage, elle, ne l'était absolument pas.

Les mois, puis les années passèrent, et son intérêt ne faiblit pas. Et surtout, elle a beau parler de sa découverte, personne ne la croit ni ne l'écoute. Personne, sauf sa grand-mère. Elle aussi se montra intéressée par ce texte, et par la découverte que cela pouvait supposer. Aussi la jeune fille pris son courage à deux mains et, lors d'une nouvelle session de travail, emprunta à la fois les écrits et le pendentif qui les accompagnait.

Les choses auraient pu en rester ainsi si, peu de temps après son seizième anniversaire, elle n'avait surpris une discussion de son père. Pouvoir, arrangements, rencontres... Elle ne comprit pas tout, mais elle se rendit tout de suite compte qu'elle n'aimait absolument pas ce que cela impliquait. Et puis, elle était bien trop jeune ! Les choses ne s'arrangèrent pas lorsque son père vient la trouver en lui disant qu'il était temps qu'elle "cesse ses gamineries" et abandonne ses idées au sujet du supposé mémoire...

S'en fut trop pour la jeune fille, et elle s'enfuit. Oh, pas bien loin, elle changea juste de pièce pour parler à sa grand-mère. Là, elle lui dit tout ce qu'elle avait sur le coeur. Son désir de découvrir la vérité sur le mémoire, le fait qu'elle aurait préféré être la fille plutôt que la petite-fille, tout ce qu'elle pense de son père... Sa grand-mère l'écoute, puis finit par la laisser dormir dans sa chambre...

Le lendemain, Yellis se réveille seule. Elle s'affole un moment, puis décider de rester là où elle est. Elle reste ainsi seule quelques heure, jusqu'à ce que ça grand-mère entre à nouveau dans la pièce. Elle lui tend alors deux lettres cachetées, en lui disant qu'elle a tout arrangé...

-> Personnalité :
Caractère/tempérament : Courageuse et déterminée, mais peut-être un peu trop butée.
Qualités : Joviale
Défauts : Ne pardonne pas facilement. Du tout.
Passions : La vérité
Phobies : Que son père ne la ramène chez elle avant qu'elle n'ait atteint son but.
Alignement : Chaotique Bon.
Particularités : Malgré son jeune âge, s'intéresse beaucoup au passé...

-> Inventaire et pouvoirs :
Armes : Un bâton recouvert de lanières de cuir qu'elle a "emprunté" chez elle avant de s'enfuir.
Équipement : Le médaillon autour de son cou.(A pu ! Récupéré par le vilain Blake pour le compte de Lorkhyn Ledys) Le brassard qu'elle porte au bras gauche contient une bande de 2m de tissu ignifugé et conducteur qu'elle peut dérouler si besoin est.
Vêtements : Ben... la plupart du temps, du même type que ceux visibles sur l'image.
Pouvoir(s) : Maîtrise du Feu
Particularités : Son père ayant tenu à se qu'elle sache se défendre dès son plus jeune âge selon la tradition familiale, elle se débrouille assez bien en arts martiaux. Pour son âge.

-> Autres particularités du personnage :
Le premier passage des mémoires de Sydjee Ledys que Yellis à trouvé dans les archives.
Je ne pense pas être assez prétentieux pour ressentir le besoin de raconter ma vie à tous et à toutes, le besoin de laisser une trace indélébile dans le temps et dans les mémoires... A quoi cela peut-il bien servir ? Si ceux qui nous aiment se souviennent de nous, de quoi peut-on bien avoir besoin de plus ?
J’en vois déjà certains froncer les sourcils, me demander pourquoi, dans ce cas, je pose ces lignes sur le papier, pourquoi je perds mon temps dans une entreprise que je juge apparemment vaine et stupide... Et bien, à ces personnes, je leur dirais qu’elles peuvent passer leur chemin, je ne les retiens pas. Ce n’est pas pour elles que je fais tout ça, et qu’elles le lisent ou non ne me fait ni chaud ni froid.
Non, c’est pour elle que je le veux le faire... Tout ce que je suis, tout ce que j’ai, c’est à elle que je veux le donner.... Elle qui m’a ouvert les yeux sur le monde, qui m’a appris à voler de mes propres ailes.... Elle, qui m’a appris à aimer...
Mais je parle, je parle, et mon récit n’avance pas d’un pouce... Car même si je pourrais vous parler d’elle pendant des heures, de sa voix, de son sourire.... Ce n’est pas pour ça que j’ai pris la plume... du moins, pas encore...
Il paraîtrait que nos souvenirs remontent jusqu’à nos premières années, très tôt dans notre vie... Je ne sais pas pour les autres, mais il m’arrive parfois d’avoir des flashs, de ressentir certaines choses... un peu comme une réminiscence du petit garçon que j’étais à l’époque, et qui se se cache toujours quelque part en moi... Que penserait-il de l’homme qu’il est devenu? En serait-il fier? Ou bien le regretterait-il, se demandant où l’erreur fut commise? Cela, je ne le sais pas... Mais c’est ce passé qui a fait de moi ce que je suis... Et qui sait, si les choses s’étaient passées différemment... peut-être ne l’aurais-je jamais rencontrée...
Mais je m’éloigne encore du sujet... Je suis né il y a de cela une trentaine d’année, dans un petit village de la nation du feu. Mes parents possédaient une ferme, pas une grande exploitation, une petite ferme... Qui, si elle ne leur aurait jamais permis de devenir « riches », leur offrait néanmoins de quoi survivre assez confortablement...


#Sydjee! Sydjee dépêche toi, tu vas être en retard !#

*Une jeune femme pénètre dans la chambre, et sans le moindre état d’âme en ouvre les rideaux, accablant le pauvre enfant, le laissant subir la lumière matinale du soleil....*

Mmaieuh..... Je veux dormir....

#Tu me dis ça tous les matins. Et comme tous les matins, je te répondrai que tu dois te lever! #

*A ces mots, elle saisit la couverture, le découvrant, le forçant à ouvrir les yeux...*

#Je t’attends en bas dans cinq minutes. Dépêches toi!#

*Puis elle ressort de la pièce, ne laissant aucune trace de son rapide passage, si ce n’est les rayons du soleil qui le frappent maintenant en plein visage... Comme tous les jours, il hésite un moment à désobéir, à rester attendre dans son lit qu’elle vienne le chercher à nouveau... peut-être ne viendrait-elle pas.... Mais, comme toujours, il finit par se lever, enfilant vaille que vaille ses vêtements qui l’attendent sur la chaise, non loin de son lit...*

*Quelques dizaines de minutes plus tard, il était sur la route, son sac sur le dos et le ventre plein. Prêt à affronter une nouvelle journée de cours...
La ferme de ses parents ne se trouvait pas dans le village même, mais à quelques kilomètres du bourg principal, et donc de l’école... distance qu’il lui fallait parcourir matin et soir... D’autres auraient pu s’en lasser, réclamer de leurs familles d’être emmenés à destination... Mais lui, du haut de ses 8 ans, appréciait cette marque de confiance qui lui était ainsi donné... Il était maintenant jugé assez grand par ses parents pour pouvoir accomplir ce trajet seul... Et il ne pouvait s’empêcher d’en éprouver aussi une certaine fierté...*

Avec le recul, je me demande aujourd’hui s‘il ne s‘agissait pas plus d‘inconscience que de confiance... Aussi mature soit-il, en enfant de 8 ans ne peut pas être préparé à affronter tout ce que le monde peut lui opposer... Mais à l‘époque, toutes ces considérations ne me venaient même pas à l‘esprit... j‘étais encore jeune...

*Ses journées se déroulaient ainsi, toutes identiques les unes aux autres... Se lever le matin, puis prendre la route pour rejoindre l’école... suivre les cours pendant la journée, mangeant ce que l’établissement avait à leur offrir... et rentrer le soir, par le même chemin, manger de nouveau, jouer avec sa sœur et faire les devoirs... puis se coucher... Une petite routine bien installée, que rien ne semblait jamais pouvoir perturber.*

*Cela ne devait pourtant pas durer... un matin, alors qu’il s’installait à sa place comme tous les autres jours, son professeur n’entre pas seul dans la salle de classe... un vieil homme à l’aspect étrange, des marques de brûlures sur les mains, le suivait...*

#Professeur : Silence tout le monde!
Je vous présente Maître Galen. Il restera avec nous quelques temps. Je vous demanderai de bien l‘accueillir, et d‘accéder à ses demandes comme s‘il s‘agissait des miennes.
Bien, cela étant dit, aujourd’hui nous allons parler de.....#

*Le cours reprenait son cours, le vieil homme s’asseyant dans un coin de la salle, silencieux...Bientôt tous l’avaient oublié, attentifs à ce que tentait de leur inculquer leur professeur...*

*Sydjee ne faisait pas exception à la règle. Comme ses camarades, il fixait son attention sur les paroles de leur instituteur, ainsi qu'ils avaient tous été habitués à le faire. Même la chaleur qui se faisait de plus en plus oppressante ne parvenait pas à troubler le calme ambiant. Certains commençaient même à ruisseler de sueur, mais pas un n'osait déranger le cours... ni même quitter le tableau du regard... quand soudain...*

#KKYYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!#

*Le hurlement s'éleva, strident, choquant... Qui osait troubler ainsi le silence presque rituel qui régnait habituellement? Tous les regards se tournèrent vers la jeune fille responsable... mais celle-ci n'en avait que faire, fixant elle quelque chose sur le sol...
Trop surpris de cette interruption, ses camarades ne pensèrent pas tout de suite à chercher la raison pour laquelle ce cri avait été poussé... Puis ils y en eu qui, surmontant la répulsion qui avait été ancrée en eu de ce genre de situation, baissèrent à leur tour les yeux...*

#AAAAAHHH QU‘EST-CE QUE…#
#LE SOL EST PLEIN DE FLAMMES !!#

*Tous commençaient à s'agiter, grimpant sur les chaises ou les tables pour éviter les flammes, semblant par la même occasion chercher à déterminer qui avait la voix la plus puissante....*

#CAALME!!!!#

*Surmontant les cris, l'ordre retentit dans la salle. Peut-être par habitude, peut-être parce qu'il n'y avait rien d'autre à faire, tous l'écoutèrent...*

#Bande de gamin dégénérés!! Comment les futurs soldats de notre fière nation peuvent-ils ainsi craindre ce qui fait notre force?!#

*Le vieil homme s'est levé, un air dégouté sur le visage. D'un geste brusque, il abaisse sa main, et les flammes disparaissent alors qu'il continue lui à incendier les pauvres élèves....*

#Comment pouvez-vous ne serait-ce que vous considérer comme des fils et filles du feu ?! De mon temps vous auriez déjà été envoyé là où vous le méritez!#

*Le reste de ses paroles se perd dans un flot ininterrompu de marmonnements, alors qu'il quitte la place qu'il occupait depuis le début de la matinée et se dirige vers la sortie... Le professeur, qui était resté muet durant toute la scène, semble soudain sortir de sa torpeur...*

#Professeur :
Ah.. euh...
Le cours est terminé, vous pouvez sortir...#

*Puis il s'en va à la poursuite de Galen, se répandant en excuse et autres flagorneries, laissant les enfants médusés...*

Si nous avions tous été ne serait-ce qu'un peu plus âgés, peut-être aurions-nous pu comprendre ce qui venait de se passer... Pour la grande majorité d'entre nous, voire la totalité, il s'agissait de la première démonstration de maîtrise du feu à laquelle nous assistions... Nous n'étions pas encore capables de mesurer la portée de cet évènement...


HRP : Premier post - Le Quartier Industriel
Yellis N'Madja : Jeune fille en quête. (Capitale de la Nation du Feu)
Lorkhyn Ledys : PNJ - Directeur de la Voix de Républic City (Siège du Journal)

I was an atheist until I realized I was god
Avatar de l’utilisateur
Sydjee Ledys
Fondateur
 
Messages: 580
Inscription: Ven 28 Juin 2013 22:27
Nom RP: Yellis N'Madja

Re: Yellis N'Madja [En cours de rédaction]

Messagepar Pix » Mar 29 Mai 2012 00:17

Lu, pour le moment ça va, envoie moi un Mp' pour que je valide la fiche, quand elle sera finie !
J'accepte les billets de 500 euros

Fondateur et grand adorateur du Kirby Communiste !
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Pix
Fondateur
 
Messages: 2053
Inscription: Sam 29 Juin 2013 17:15

Re: Yellis N'Madja [En cours de rédaction]

Messagepar Sydjee Ledys » Dim 3 Juin 2012 22:03

Et voilà, bio postée *o*
Yellis N'Madja : Jeune fille en quête. (Capitale de la Nation du Feu)
Lorkhyn Ledys : PNJ - Directeur de la Voix de Républic City (Siège du Journal)

I was an atheist until I realized I was god
Avatar de l’utilisateur
Sydjee Ledys
Fondateur
 
Messages: 580
Inscription: Ven 28 Juin 2013 22:27
Nom RP: Yellis N'Madja

Re: Yellis N'Madja

Messagepar Le Tribun » Dim 3 Juin 2012 23:37

Fiche validée !
Avatar de l’utilisateur
Le Tribun
Conteur
 
Messages: 1944
Inscription: Dim 30 Juin 2013 19:05


Retourner vers Anciens Persos

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités